Étape 3 : prototypage

Une des missions principales du cluster AQUINETIC est l’accompagnement du porteur de projet dans la réalisation d’un premier prototype.

Pour cela, le cluster AQUINETIC s’appuie sur le réseau des experts qui composent le cluster, et qui représentent un large panel de compétences portant sur des technologies variées (IoT, robotique, optique, cloud, etc.). Tous les membres du réseau intègrent l’approche libre et open-source, et chacun de ces acteurs peut être sollicité à la demande du cluster AQUINETIC afin de travailler sur différents aspects techniques du projet. Des rapprochements entre différents projets ou entreprises peuvent aboutir à des partenariats sur certaines phases du projet.

Bien que très coûteuse, la phase de prototypage est primordiale dans la réussite d’un projet, et elle doit être mené le plus tôt possible, de manière à pouvoir présenter un POC1 à des investisseurs avant d’éventuels concurrents.

Plusieurs étapes sont nécessaires afin d’obtenir un premier prototype :

  • Études préalables,

  • Recherche & Développement,

  • Design,

  • Fabrication unitaire,

  • Tests,

Des aides (voir plus loin le paragraphe sur les dispositifs) sont disponibles pour soutenir et permettre l’innovation.

Le rôle de l’accompagnateur est d’aider le porteur de projet à formaliser son besoin de financement.

Pour cela, il devra faire prendre du recul au porteur sur son projet afin de voir l’état d’avancement de sa technologie et d’en estimer le travail restant. Il l’aidera à la découpe de ce travail en plusieurs tâches qui pourront lui servir à évaluer l’avancement au cours du projet et à se fixer un planning prévisionnel.

Pour que cette mission de prototypage soit une réussite, l’accompagnateur aide le porteur en lui expliquant les démarches à effectuer ainsi que le fonctionnement du financement auquel il prétend. Il lui remet le dossier à compléter et commence avec lui à en remplir une esquisse.

L’enrichissement de ce document se fait à distance via l’extranet du cluster AQUINETIC où une communauté d’échange privée est créée. Le document circule donc entre les deux parties et se complète grâce aux commentaires de l’accompagnateur.

Lorsque le dossier est prêt à être déposé, le financeur pressenti est ajouté à cette communauté et accède à celui-ci. Le dossier est alors instruit.

Si le financement du prototype n’est pas accepté par le financeur, l’accompagnement se termine si aucun plan B n’est prévu.

Si le financement est accepté, une convention est signée entre le financeur et le porteur de projet afin d’établir les engagements des deux parties. Le porteur peut donc se consacrer à la phase de prototypage de son projet.